DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui: Tamek au Parlement Belge

Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui

dimanche, janvier 28, 2007

Tamek au Parlement Belge



Bruxelles, 25 janvier 2007

Tamek au Parlement Belge

Dans le cadre de la tournée qu’il entreprend dans certains pays européens pour sensibiliser l’opinion publique sur les violations flagrantes des droits de l’homme perpétrées par les autorités d’occupation marocaines contre la population civile sahraouie dans les territoires occupées du Sahara Occidental et au sud du Maroc, l’ex prisonnier politique et défenseur des droits de l’homme Ali Salem Tamek a été reçu le 25 janvier 2007 au sein du parlement belge par la sénatrice Jacinta De Rock présidente de l’intergroupe parlementaire Belge « Paix pour le peuple sahraoui a-t-on appris de sources proches de la représentation du F. Polisario en Belgique l’activiste sahraoui des droits de l’homme a été accueilli également au siége de l’ONG Belge « Solidarité socialiste » par Mme. Veronique Wemaere chargée du partenariat Afrique de l’Ouest et Maghreb.
Les différents aspects des pratiques répressives commises par les forces marocaines contre les citoyens sahraouis ont été au centre des discussions de Tamek avec ses interlocuteurs.
L’enlèvement, l’emprisonnement, la torture et la confiscation de papiers sont devenus des pratiques casi-quotidiennes depuis le 21 mai 2005 date du déclenchement de l’Intifada de l’indépendance, a-t-il souligné.
Tout en dénoncent la vague de répression brutale qui a eu lieu le 19 janvier 2007 à la prison noir de l’Aaiun et qui a provoqué de blessures graves sur les différentes parties des corps des prisonniers politiques suite à l’intervention de la brigade tortionnaire appelé PARA, le membre du collectif sahraoui des défenseurs des droits de l’homme a lancé un appel urgent à toutes les consciences vives pour protéger les civiles sahraouis et faire de pressions nécessaires sur le gouvernement marocain afin de respecter les droits le plus élémentaires au Sahara Occidental.
Ali Salem Tamek est arrivé en Belgique le 20 janvier 2007 après une tourné en Afrique du Sud, Ireland et l’Allemagne, rappel-t-on.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home