DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui: Le Parlement européen remet à l'ordre du jour la mission d'information au Sahara occidental

Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui

mercredi, janvier 31, 2007

Le Parlement européen remet à l'ordre du jour la mission d'information au Sahara occidental


Le Parlement européen remet à l'ordre du jour la mission d'information au Sahara occidental
Bruxelles, 31/01/2007 (SPS) Le parlement européen (PE) a réaffirmé son intention de continuer à exiger d'envoyer une délégation ad hoc au Sahara Occidental pour s’enquérir de la situation dans les territoires occupés, notamment en matière des droits de l’Homme.
Le parlement européen, rappelle-t-on, a adopté une résolution en octobre 2005 condamnant les violations des droits de l’Homme dans les territoires sahraouis et réaffirmant le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui, et institué une commission ad hoc pour s’informer de la situation des droits de l’Homme et en faire rapport au PE.
Après avoir accepté le principe de cette mission, Rabat s’est rétracté et refusé à cette délégation l’accès au Sahara Occidental sous occupation marocaine, au motif, jugé fallacieux par le parlement européen, que la composition de la délégation n’était pas neutre.
Le président sortant du PE, l’espagnol Josep Borell avait adressé une lettre de protestation au Maroc. La commissaire européenne chargée des relations extérieures, elle aussi saisie, s’est engagée à demander à Rabat de revoir sa position.
La commission des affaires étrangères, réunie ce mardi sous la présidence de la députée britannique du pari libéral, la Baronne Nicholson de Winterbourne, a assuré que la composition de la délégation ad hoc n’était pas négociable et que la commission du PE continuera à demander la concrétisation de cette mission au Sahara Occidental.
Le président de la commission ad hoc, Ioannis Kassoulides, qui a déjà mené sa mission en 2006 dans la région, a rappelé que sa mission dans les territoires occupés avait été accepté dans un premier temps, avant d'être annulée sine die par les autorités marocaines. (SPS)
010/090/700 JAN 07 SPS

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home