DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui: Codesa dénonce énergiquement l'attitude irresponsable, immorale et inhumaine par laquelle l'état marocain traite le dossier des mines

Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui

lundi, janvier 29, 2007

Codesa dénonce énergiquement l'attitude irresponsable, immorale et inhumaine par laquelle l'état marocain traite le dossier des mines


CODESA Collectif des Défenseurs Sahraouis des Droits de l'Homme
APPEL
Depuis la mise en œuvre du cessez le feu en septembre 1991, les territoires occupés du Sahara Occidental ont connu des centaines d'explosions des mines antipersonnel. Ces explosions ont provoqué la mort de plus de 600 civils sahraouis de toutes les générations; des centaines parmi les survivants viventavec des séquelles corporelles et des traumatismes psychiques graves sansbénéficier d'indemnisation ni de prise en charge médicale adéquates.Les ONGs internationales qui expriment leur disponibilité à prendre en charge l'hospitalisation et les soins médicaux des victimes des explosions des minesse heurtent à des obstacles affichées par les autorités marocaines et les nomades sahraouis à la recherches des zones de pâturages pour leurs troupeaux se trouvent contraints de se déplacer dans l'insécurité totale.Face à ce fléau catastrophique, les défenseurs sahraouis des droits de l'hommen'ont cessé de sonner l'alarme et appeler les autorités marocaines à assumer leur responsabilité quant au déminage et le quadrillage des zones à risque.Malgré ces appels, les autorités marocaines continuent toujours d'afficher leur indifférence totale au moment même où elles ont déployé un contingent militairepour le déminage des zones ayant connues des hostilités militaires à Casamanceau Sénégal. Le Collectif des Défenseurs Sahraouis des Droits de l'Homme CODESA , tout en exprimant sa grande préoccupation pour les dangers que représentent les mines aux Sahara Occidental et en rappelant à la communauté internationale les souffrances encore vécues par la population civile sahraouie se déplaçant dans des zones non déminées:
- dénonce énergiquement l'attitude irresponsable, immorale et inhumaine parlaquelle l'état marocain traite ce dossier.
- Appelle l'état marocain à procéder immédiatement au déminage et le quadrillages des zones à risque.- Demande aux autorités marocaines de garantir des soins médicaux de qualité auxvictimes des explosions des mines et de les indemniser conformément aux normesinternationales en vigueur.
- Lance un appel solennel au mouvement international qui agit dans le domaine dela prévention contre les dangers des mines pour le lancement des campagnes internationales de solidarité avec les civils sahraouis victimes des explosionsdes mines et faire des pressions sur le Maroc pour adhérer à la convention d'Ottawa
.- Interpelle l'ONU et l'appelle à agir fermement auprès du Maroc pour larésolution définitive du dossier des dangers des mines aux territoires occupésdu Sahara Occidental.
Collectif des Défenseurs Sahraouis des Droits de l'Homme CODESA
Fait à El Aaiun/Sahara occidental
le 25 janvier 2007

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home