DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui: Une famille victime des mines anti-personnelles

Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui

jeudi, décembre 07, 2006

Une famille victime des mines anti-personnelles



El-Ayoune – Sahara Occidental
Jeudi 07 Décembre 2006
Une famille sahraouie victime des mines anti-personnes
Une famille sahraouie a été victime de l’explosion d’une mine anti-personnes, lundi 04 Décembre 2006, dans la région de Biranzarane, au sud du Sahara Occidental, alors qu’ils étaient à bord d’une voiture 4×4, Land Rover. L’explosion a fait deux morts. Le jeune fils de la famille, Salk Mohamed Lamine OUSSIBOUA, né en 1986, et un homme qui accompagnait la famille. Le père, Mohamed Lamine OUSSIBOUA, né en 1950, et la mère, Ghallouha DAOUDI, née en 1962, ont été grièvement blessés et transférés vers l’hôpital. La fille, Chaia Mohamed Lamine OUSSIBOUA, née en 1983, a été également blessée, et le fils, Said Mohamed Lamine OUSSIBOUA, né en 1979, a perdu des doigts de sa main.
Nous rappelons que plusieurs sahraouis sont victimes de ces mines qui sans plantés par les forces armées marocaines lors de la période de guerre contre le Front POLISARION. La guerre a pris fin en 1991 mais les mines continuent de faire des morts et des handicapés.
L’Etat Marocain reste le seul responsable de ces crimes qui ne cessent de ce reproduire.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home