DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui: Plus de 200 Sahraouis ont demandé l’asile politique en Espagne, selon le journal El Pais

Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui

mercredi, décembre 06, 2006

Plus de 200 Sahraouis ont demandé l’asile politique en Espagne, selon le journal El Pais



Par : EL MOUDJAHID Le : lundi 04 décembre 2006
Un haut responsable du Front Polisario a accusé, hier, les autorités marocaines d’être "complices" des réseaux criminels d’émigration clandestine dans les territoires occupés du Sahara occidental, dans le but de les "vider de leur population autochtone". "Les services de sécurité au Maroc connaissent parfaitement tous les trafiquants et les chefs de réseaux d’émigration clandestine", a affirmé M. Mohamed El- Amine Ahmed, conseiller du président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), lors de l’émission "Fil wadjiha" de la Chaîne I de la Radio nationale. Dans les territoires occupés du Sahara occidental, "où même les soupirs sont comptés, comment voulez vous que ces réseaux puissent agir impunément s’il n’y a pas de complicité au sein des autorités marocaines?", a-t-il ajouté. M. El- Amine Ahmed réagissait à la mort d’une cinquantaine de Sahraouis engloutis par l’océan atlantique, il y a une semaine, au large de Boujdour, dans les territoires occupés du Sahara occidental, alors qu’ils faisaient route vers les îles Canaries à bord d’une embarcation de fortune. Il a indiqué que 52 jeunes Sahraouis sont morts dans ce drame, dont "neuf enfants de moins de 11 ans". Le président de la RASD, M. Mohamed Abdelaziz, avait demandé samedi officiellement au secrétaire général de l’Onu, M. Kofi Annan, dans une lettre qu’il lui a adressée, de diligenter une "enquête internationale" sur "les naufragés de Boujdour". M. Abdelaziz avait fait état de l’existence de "bandes organisées, financées et dirigées par les autorités coloniales marocaines agissant à l’intérieur des territoires sahraouis et sur les côtes et qui ont pour mission de faciliter et de pousser les jeunes sahraouis, fuyant la pression et l’oppression des appareils de sécurité (marocains), à l’émigration clandestine". D’autre part, M. Mohamed El- Amine Ahmed, qui a dirigé le premier gouvernement de la RASD proclamée en 1976, a demandé au nouveau secrétaire général de l’Onu, M. Ban Ki-Moon, dont le mandat doit commencer le 1er janvier 2007, à "entreprendre des démarches concrètes" pour le règlement du conflit au Sahara occidental.


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home