DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui: Les prisonniers politiques sahraouis* / Prison Noire "Carcel Negra".

Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui

vendredi, décembre 01, 2006

Les prisonniers politiques sahraouis* / Prison Noire "Carcel Negra".



Communiqué de presse
Les prisonniers politiques
sahraouis* / Prison Noire "Carcel Negra".
29/11/2006
El-Aiun/Sahara Occidental

Le 28/11/2006, les prisonniers politiques sahraouis El-Hafed Toubali, El-Gasmi Mohamed Lehbib, Ahmidat Mohamed Salem, El-Loumadi Abdeslam ont été présentés devant un juge d'instruction marocain au tribunal colonial à El-Aiun / Sahara Occidental.
Les quatre prisonniers politiques sahraouis ont subi des violences physiques déplorables, perpétrées par des agents de la Police (Police Judiciaire) et Renseignements (DST) marocains lors du leur transfert du tribunal vers la prison Noire "Carcel Negra".
Suite à cette nouvelle atteinte à l'intégrité physique de nos concitoyens sahraouis et prisonniers politiques (El-Hafed Toubali, El-Gasmi Mohamed Lehbib, Ahmidat Mohamed Salem, El-Loumadi Abdeslam) et après de nombreuses grèves de la faim (limitées et ouvertes) qu'on a déjà menées pour réclamer nos droits de prisonniers d'opinion et pour alerter aussi l'opinion publique locale et mondiale aux graves violations des droits humains commises à notre encontre par la direction de la prison Noire « Carcel Negra » et la Police et Renseignements de l'état marocain à El-Aiun (Sahara Occidental),
Nous déclarons ce qui suit :
· Notre condamnation totale et énergique de la répression marocaine barbare abattue sur nos concitoyens sahraouis et prisonniers politiques (El-Hafed Toubali, El-Gasmi Mohamed Lehbib, Ahmidat Mohamed Salem, El-Loumadi Abdeslam).
· Le déclenchement d'une grève de la faim pour une durée de 48 H ( le vendredi 1 décembre 2006 et le samedi 2 décembre).
· Notre attachement à nos revendications légitimes et justes, des revendications que l'état colonial marocain refuse depuis toujours et continue de s’emmurer derrière une attitude de fuite en avant complètement inqualifiable et irresponsable.
· Notre soutien à la lutte pacifique de tout le peuple du Sahara Occidental ainsi qu'à son représentant légitime et historique le F.POLISARIO.
Et face à la situation catastrophique et inhumaine que nous vivons au sein de cette terrible prison « Carcel Negra », nous lançons un appel urgent à toutes les organisations et associations de défense des droits humains ainsi qu'à toutes les forces vivantes et démocrates du monde entier pour mettre fin aux graves violations perpétrées par l'état marocain contre les prisonniers politiques sahraouis.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home