DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui: L’Assemblée générale de l’ONU adopte une résolution favorable à l’autodétermination .., Le Maroc de nouveau désavoué par la communauté internationale

Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui

vendredi, décembre 15, 2006

L’Assemblée générale de l’ONU adopte une résolution favorable à l’autodétermination .., Le Maroc de nouveau désavoué par la communauté internationale


Samedi 16 Décembre 2006
Par Mekioussa Chekir
La 61ème session de l’Assemblée générale des Nations unies a adopté, jeudi dernier, à une très large majorité (70 voix pour et aucune contre), une résolution favorable au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination en réaffirmant la nécessité de la décolonisation des territoires occupés du Sahara occidental. A l’issue de cette adoption, le Front Polisario et le gouvernement sahraoui n’ont pas tardé à réagir pour se féliciter de cette avancée qui s’ajoute à l’actif de la cause sahraouie et du droit légitime de ce peuple à l’indépendance. «Le Front Polisario et le gouvernement sahraoui se félicitent de l’adoption d’une telle résolution et considèrent que cela constitue un nouveau succès pour la légalité internationale», a affirmé le ministre sahraoui des Affaires étrangères, M. Mohamed Salem Ould Salek, dans une déclaration rendue publique à New York à l’issue du vote et répercutée par l’APS. Pour le chef de la diplomatie sahraouie, l’adoption de cette résolution «a, une nouvelle fois, rejeté les tentatives marocaines de conférer une légitimité à son occupation du territoire sahraoui […] Elle s’inscrit clairement dans l’esprit des résolutions sur le Sahara occidental adoptées ces dernières années, et qui soulignent, sans équivoque aucune, qu’il s’agit de l’occupation par le Maroc du territoire sahraoui». Tout en rappelant que le conflit sahraoui est considéré comme le dernier cas de colonie en Afrique, la résolution onusienne a également souligné «la responsabilité» des Nations unies envers le peuple du Sahara occidental, de même que la validité du Plan de paix (plan Baker) pour l’autodétermination de celui-ci. Un plan de paix, faut-il le rappeler, qui a été endossé par les Nations unies et la communauté internationale et accepté par les deux parties en conflit, le Royaume du Maroc et le Front Polisario. «Dans ce contexte, a fait encore remarquer le responsable sahraoui, les manœuvres marocaines consistant à imposer à la communauté internationale un plan d’autonomie [élaboré par le Maroc] sont vouées à l’échec, tant ce plan est déjà mort-né. Ces manœuvres constituent, en outre, un nouveau défi à la légalité internationale et sont porteuses de dangers pour la stabilité et la paix dans la région tout entière», a conclu M. Ould Salek. Il ne s’agit pas là du premier revers essuyé par le Maroc à la suite d’une résolution internationale et ce, en dépit des manœuvres de ses pays amis (la France et l’Espagne) d’empêcher l’achèvement du processus de règlement définitif du conflit. En l’espace de quelques mois seulement, la quatrième Commission de décolonisation et le Conseil de sécurité des Nations unies avaient adopté une résolution allant dans le sens de la nécessité de respecter le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.
M. C.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home