DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui: حوار صحفي مع بابا مصطفى السيد حول القضية الوطنية الصحراوية

Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui

vendredi, décembre 22, 2006

حوار صحفي مع بابا مصطفى السيد حول القضية الوطنية الصحراوية

أجرى موقع الطلبة الصحراويين الدارسين في إسبانيا،إستجوابا صحفيا مع بابا مصطفى السيد الباحث في علم السياسة
تطرق فيه إلى مجموعة من الإشكاليات التي تهم العمل الوطني الصحراوي وتعقيداته السياسية، ونظرا لرغبتنا في إثراء
النقاش الوطني الهادف والمسؤول حول القضية الوطنية ننقل نص الحوار كما توصلنا به
Entrevista al Sr. Baba Saied Mustafa
Hermano del mártir nacional El Uali Mustafa Saied
www.eluali.tk


1- El Uali Mustafa (descanse en paz), ha sido sin duda, el gran mártir y líder del pueblo saharaui, a primera vista El Uali transmite confianza, valentía y coraje ¿Por qué estos valores están siendo poco vistos en los lideres actuales del pueblo saharaui?
-Il est très difficile pour moi de vous donner, avec certitude, une réponse satisfaisante à cette question. Car quelques soient les suppositions (usure du pouvoir, “réalisme” politique, pour ne pas dire cynisme politique, pesanteurs sociaux, évanouissement des principes et des idéaux avec l’âge des responsables...etc.,) que je puisse imaginer pour expliquer une réalité, par ailleurs, patente et qui participe, pour la majorité des Sahraouis (es) de l’évidence, ces suppositions demeurent toujours pour moi insatifaisantes, donc non convaincantes. Car aucune raison, quelque soit sa “pertinence” apparente, ne peut justifier l’injustifiable, à savoir que l’on laisse croire “publiquement” au peuple que l’on défend ses aspirations et ses intérêts alors que dans la réalité de tous les jours, ce discours est systématiquement démenti par une pratique qui s’inscrit et s’origine dans un autre registre, tout ce qu’il y a de moins généreux...
2- En el tiempo en que el mártir (descanse en paz) estuvo en el Frente POLISARIO y cuando ocupaba el cargo de presidente de la R.A.S.D, consiguió amistades de gente importante a los cuales convenció para apoyar la causa nacional como Libios, Egipcios, Sirios, Sudafricanos, Españoles, Malienses, Cubanos, beréberes e incluso Marroquíes. ¿ Por qué cree usted que cuando murió (dios lo tenga en la gloria) el POLISARIO perdió estos contactos?

- Quand El Uali était aux affaires, je n’étais pas de ceux qui lui étaient proches et je n’avais, en tant que membre du comité des relations extérieures du Polisario basé en Europe, que peu de contact avec lui ...Donc je ne pourrais pas répondre avec précision à votre question. Je sais toutefois qu’Él Uali qui était un dirigeant cultivé et charismatique avait une pédisposition toute naturelle à susciter, chez ses interlocuteurs et partenaires, des relations humaines fortes, et généralement permanentes ... C’est le cas, entre autres, de ses rapports avec, par exemple, Feu le président algérien, Houari Boumédienne et le Leader de la révolution libyenne, Mou’âmmar Al Kaddafi
3- ¿Es cierto que El Uali (dios lo tenga en la gloria), ofreció al entonces presidente de la República Islámica de Mauritania, Mojtar Ould Dadá la creación de un estado conjunto Saharaui-Mauritano?

-El Uali avait toujours voué une prondonde amitié et une réelle et sincère fraterninté à La Mauritanie et à son peuple. Il aurait certainement espéré que ces bons sentiments trouvent, d’une manière ou d’une autre, une concrétisation à travers un projet politique dont les contours étaient à déterminer. Malheureusent cette prédisposition confortée par de larges secteurs au sein des institutions et de la société mauritaniennes a été constamment contrarié par l’ancien président mauritanien et son parti pris pour l’expansionnisme marocain.
4- Hay informaciones que dictan, que el estado Mauritano, ofreció al Frente POLISARIO realizar un referéndum en 1978 para decidir el futuro de la zona (Río de Oro) controlada por dicho país y el POLISARIO lo rechazo. ¿ Que hay de cierto en esta información?
-Je n’ai pas entendu parler “officiellement” d’une telle offre. Cela dit, si elle a réellement existé et que le F. Polisario l’a rejeté ce n’est pas étonnant pour moi dans la mesure où pour les Sahraouis le Sahara Occidental est un et indivisible. Donc si référendum il y a, il doit se dérouler sur tout le territoire et sous les auspices exlusifis des Nations unies comme le stipulent les résolutions de la communauté internationale.
5- El reino de Marruecos, con la intención de distraer la atención internacional y prolongar el conflicto acaba de sacar una supuesta “Autonomía” para el Sahara ¿ Cree usted que un país como Marruecos tiene la capacidad para presentar una autonomía?
- Je crois malheureusement que le Maroc est en passe d’imposer ses politiques au Sahara Occidental grâce, en grande partie, aux graves erreurs d’apprécitations commises, durant les dernières années, par les dirigeants sahraouis. Il ne faut quand même pas oublier que c’est le Polisario qui, le premier, a pris la grave et lourde responsabilité devant l’histoire de “délégitimer” le combat du peuple sahraoui en acceptant le principe de l’autonomie. Ce faisant, il a donné un un coup de vieux à toutes les résolutions et ouvert ce qui a tout l’air d’être une boîte à Pandore qu’il aura les plus grandes difficultés à pouvoir fermer par la suite devant la détermination d’un Maroc décidé par tous les moyens à l’en empĉher. Si les acquis obtenus par le peuple Sahraoui, au cours des quatre dernières décennies, sont en train de s’évaporer depuis lors, le véritable responsable en sont les dirigeants sahraouis chargés des rapports avec la Mission d’un référendum au Sahara Occidental (Minurso); dirigeants qui n’ont pas su mesurer à sa juste valeur la gravité mortelle du piège qu’ “on” leur a tendu ...
6- Los territorios ocupados han visto como en 2005 se levantaba un intifada popular que continua a día de hoy. ¿Cree usted que la solución del conflicto puede estar en dichos territorios?
- J’en suis convaincu. L’espoir réel que le problème du Sahara Occidental puisse dorénavant trouver la solution juste qu’il appelle est entre les mains des courageux hommes et femmes des zones occupées du Sahara Occidental qui, par leur résistance héroïque, montrent au Makhzen marocain et au monde entier que leur pays n’accepte pas le statut de colonie qui lui est imposé... Par leur détermination et leur courage, ces militants de la liberté en se tenant debout devant la machine du Makhzen ont permis aux sahraouis (es) de retrouver leur fierté et au F. Polisario de revenir à la vie...
7- ¿ Necesita el pueblo saharaui lideres de la talla de Aminatu Haidar o Ali salem Tamek?
-Aminatou Haidar, Ali Salem Tamek, Moutawakkil et bien d’autres militants et dirigeants anonymes de l’intifida bénie, sont, incontestablement, ceux dans lesquels les Sahraouis (es) s’identifient sans complexes. Ils ont par leur combat et leur résistance héroîques déjoué les calculs du Makhzen, réalisé l’unité des Sahraouis et leur ont permis de se sentir, comme par le passé, une communauté de destin, unie et soudée.
Ne serait-ce que pour cela, tous les Sahraouis qui les admirent et les apprécient, leur sont éternellement reconnaissants
8- Mucha gente opina, que partidos de oposición como Jat-Acahid no tienen que surgir en este momento ¿ Para usted, es positivo o negativo él echo de que surjan estos partidos en el tiempo actual?
-Je considère qu’en règle générale l’opposition “responsable” est une nécessité dont aucun système ne peut, sans grands risques et dangers pour son existence, se passer de nos jours. Mais l’opposition doit avoir dans l’expression de son opposition des lignes rouges à ne pas dépasser, ce qui n’a pas été toujours le cas des oppositions sahraouies. Ces lignes rouges sont, on convient, les constantes qui constituent la base de l’existence de toute communauté humaine. Dans le cas du peuple Sahraouis elles sont, entre autres, la religion musulmane, l’unité nationale, la légalité internationale, la représentativité du F. Polisario, l’appréciation du rôle de l’Algérie, notre allié stratégique...etc., Si l’opposition sahraouie tient compte de ces constantes et elle ne les remet pas en cause, elle pourrait être, pour notre peuple et notre mouvement, un élément de force que nous ne pouvons que saluer...
Il est vrai que cette mission a été, pendant quelque temps, assumé par Khat Chahid avant qu’il ne commence à déraper en prenant des positions irresponsables sur certains sujets extrêment sensibles...
9. Se acerca el XII congreso de F. POLISARIO ¿ Qué reformas tendrían que implantarse en dicho congreso y que medidas se tendrían que tomar para mantener una posición firme y una política nacional correcta?
- Permettez-moi de vous dire que je suis très pessimiste sur les chances de réussite du prochain congrès du Polisario. Donc je ne tiens pas à construire des châteaux, comme on dit, en Espagne en supposant qu’il pourrait apporter tel ou tel changement ou réaliser tel ou tel objectif. Je ne voudrais pas me perdre en conjectures sur un événement dont je ne vous cache pas que je crais les graves conséquences sur l’avenir du peuple sahraoui et de sa résistance....
9- Los jóvenes saharauis se sienten indiferentes y muchas veces dicen ser marginados por el gobierno saharaui, según estos no se les da el valor que realmente poseen y esto les obliga a emigrar¿ No debería el POLISARIO hacer más fácil la implicación de los jóvenes en la política nacional y prestar mas atención a estos?
- Il n’y a pas que les jeunes sahraouis qui sont “snobés” par l’actuelle direction du Polisario et qui se sentent marginalisés. La majorité des sahraouis sont révoltés par les pratiques du système polisarien. Mais c’est une révolte jusqu’ici contrôlée... Qu’en sera-t-il demain ¿ Dieu seul le sait.
10- Por último, Muchos creen que uno de los problemas mas graves y que es una realidad en nuestras instituciones es el tribalismo, ¿No cree usted que se tendría que combatir el tribalismo en las instituciones nacionales?
- Pour cela, il faut changer les pratiques des responsables. Et pour changer les pratiques des responsables, il faut les changer eux-mêmes ou au moins leur faire sentir que l’impunité dont ils ont joui jusqu’ici pourrait avoir des limites... Comment y arriver alors que toutes les méthodes pacifiques se sont révélées inopérantes ¿

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home