DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui: RASD/HAITI/DIPLOMATIE Haïti établie des relations diplomatiques avec la RASD au niveau d'ambassadeur

Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui

jeudi, novembre 23, 2006

RASD/HAITI/DIPLOMATIE Haïti établie des relations diplomatiques avec la RASD au niveau d'ambassadeur

Port-au-Prince, 23/11/2006 (SPS) La République de Haïti et la République sahraouie ont établi, mercredi à Port-au-Prince, des relations diplomatiques au niveau d'ambassadeurs, selon un communiqué conjoint signé entre les deux dans la capitale haïtienne par le ministres des Affaires étrangères haïtien, Jean Rénald Clérismé et l'ambassadeur sahraoui, Mohamed Yeslem Beïssat.
"Pour l'implémentation des principes et objectifs contenus dans les Chartes du CARICOM, de l'Union africaine et des Nations Unies, la République d'Haïti et la République Arabe Sahraouie Démocratique ont décidé d'établir des relations diplomatiques au niveau d'Ambassadeurs à partir du mercredi 22 novembre 2006", a indiqué le communiqué, dont une copie est parvenu à SPS.
Les deux pays ont réaffirmé leur "engagement relatif à l'implémentation du Plan de paix conjoint des Nations Unies et de l'Union africaine pour le Sahara Occidental", a précisé le texte, estimant que "l'organisation d'un référendum d'autodétermination constitue la seule issue viable au conflit du Sahara Occidental comme le stipulent les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies".

Dans une déclaration à la presse à l'issue de la cérémonie, le ministre haïtien des Affaires étrangères a exprimé le "soutien de son pays au combat du peuple sahraoui pour la liberté et l'indépendance" , soulignant que le droit à l'autodétermination est un droit sacré et une base sur laquelle s'est constitué le Droit international" .
Le Chef de la diplomatie haïtien a également relevé que "la République sahraouie constitue l'attachement du peuple sahraoui à cet objectif", estimant que la solution définitive réside en "le respect de l'indépendance du peuple sahraoui et la souveraineté de la République sahraouie".
Avec Haïti, 82 pays ont ainsi reconnu la RASD depuis sa proclamation le 27 février 1976, qui est un membre fondateur de l'Union africaine, rappelle-t-on. (SPS)

010/090/100 221103 nov 06 SPS

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home