DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui: Le régime Marocain nourit le terrorisme international

Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui

mardi, novembre 21, 2006

Le régime Marocain nourit le terrorisme international


La majorité des kamikazes du 16 mai 2003 venaient du quartier de Sidi Moumen, en banlieue de Casablanca. Un bidonville immense où s'entassent des centaines de milliers de gens venus des campagnes dans l'espoir de profiter de l'économie de la ville. Des taudis sans eau courante, où plus de 50 % des jeunes entre 20 et 30 ans sont en chômage, et où l'islam radical s'est répandu. Me Billah : « Ils sont tombés entre les mains d'idéologues qui leur ont fait croire que l'état est athée, que les imams sont faux, que le vrai islam c'est la révolte, la guerre sainte contre la société marocaine. »Au Maroc, la moitié de la population a moins de 25 ans. La grande majorité des jeunes des bidonvilles grandissent sans espoir. Dans les ruelles de Sidi Moumen, les jeunes flânent à longueur de journée, ayant pour seule perspective de vivre aux dépens de leurs parents, en chômage jusqu'à la fin de leurs jours.
El Bachir Kouhlani, le doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de l'Université Hasssan II, à Casablanca, confirme que l'université est aux prises avec un problème délicat qui déchire les étudiants et les professeurs : la montée en force des islamistes conservateurs. Cette minorité commence à se manifester ouvertement chaque jour, à l'heure de la prière. Et l'heure de la prière est l'occasion pour eux de créer des attroupements et de passer des messages. Les islamistes partout au Maroc sont l'objet de surveillance particulière par les forces de sécurité du Royaume. Et l'université n'y échappe pas. Ici, les étudiants appellent AWACS - ces avions radar utilisés par les Américains pour épier la planète - les policiers en civil qui épient leurs faits et gestes et qu'on entrevoit partout sur le campus.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home