DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui: Le rapport du HCDH démontre l’implication du Maroc dans les violations des droits de l’homme

Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui

mardi, octobre 10, 2006

Le rapport du HCDH démontre l’implication du Maroc dans les violations des droits de l’homme

Aminatou Haidar appelle à «la création d’un mécanisme de protection du peuple sahraoui ».
Le représentant du Front Polisario au Royaume-Uni, M. Sidi Omar Sidi a affirmé hier que "le mécontentement" marocain à l’égard du rapport du Haut Commissariat des Nations Unies au droit de l’homme (HCDH) s’explique par le fait que le document "démontre une partie des violations flagrantes des droits de l’homme" au Sahara Occidental occupé et l’impute au déni du droit à l’autodétermination au peuple sahraoui. Dans une déclaration à l’émission "Panorama", diffusée à partir de Londres par la chaîne Al Arabiya, le responsable sahraoui a indiqué que le rapport du HCDH, élaboré par la mission d’enquête qui a visité, au mois de mai 2006, les territoires occupées, le Maroc et les camps de réfugiés , a constaté les souffrances du peuple sahraoui dans les territoires occupés, tout en ajoutant que ce document restitue donc une partie de ces souffrances et même s’il est partial, comme le prétend le Maroc, cette partialité est liée aux droits de l’homme. Le responsable sahraoui a souligné que la mission d’enquête n’a pu constater les violations des droits de l’homme au Sahara Occidental à cause des pressions et des contraintes sécuritaires, citées dans le rapport, et qui ont entravé son action. Le rapport, ajoute le responsable sahraoui, comporte quatre points essentiels. Le premier confirme, preuve à l’appui, l’implication du gouvernement marocain dans de graves violations des droits de l’homme liées notamment l’atteinte à la liberté d’expression et du rassemblement ainsi qu’aux droits fondamentaux. Le deuxième point souligne que le déni du droit à l’autodétermination au peuple sahraoui est à l’origine de l’ensemble de ces violations. Le rapport appelle la communauté internationale à aider le peuple sahraoui à jouir pleinement de son droit indéniable et non négociable à l’autodétermination, loin de toute pression. Le quatrième point du rapport recommande la mise en place d’un mécanisme de contrôle et de protection des droits de l’homme dans les territoires occupés du Sahara occidental. A rappeler que le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) a élaboré le 8 septembre dernier, un rapport sur la base des informations recueillies par la mission d’enquête qui a effectué une visite au Maroc, au Sahara occidental et dans les camps des réfugiés. Il était prévu que les résultats du rapport ne soient pas communiqués toutefois des fuites sur son contenu ont démontré que les auteurs de ce document ont souligné la nécessité de permettre au peuple sahraoui d’exercer son autodétermination ce qui a provoqué la colère du Maroc qui tend à vulgariser des solutions contradictoires aux résolutions de la législation internationale

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home