DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd"> Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui: Le Polisario dénonce les “agissements” de Rabat à la conférence de La Haye

Indépendance et Paix pour Le peuple Sahraoui

lundi, octobre 30, 2006

Le Polisario dénonce les “agissements” de Rabat à la conférence de La Haye




Le représentant du front Polisario aux Pays-Bas, M. Ali Mahmoud M’barek, a dénoncé hier les "agissements" de la représentation marocaine à la Haye (Pays-Bas) visant à faire échouer la conférence académique sur la question du Sahara occidental au regard du droit international à laquelle ont été conviés aussi bien le représentant du Polisario que l’ambassadeur du Maroc. "Malgré son caractère scientifique, le Maroc a opté pour la chaise vide, préférant dépêcher des éléments acquis aux thèses assimilationnistes pour perturber le déroulement de la conférence, au lieu d’accepter le débat avec les participants, des experts européens et américains en droit international reconnus", a déploré M. Ali Mahmoud. "Des responsables marocains ont également échoué à organiser une manifestation en faveur de l’autonomie du Sahara occidental, à proximité de l’Institut d’études sociales de La Haye (Pays Bas) qui abritait la conférence, ainsi que devant la Cour internationale de justice (CIJ)", a encore souligné M. Ali Mahmoud. "Ils ont poussé l’outrecuidance jusqu’à présenter un chercheur américain d’origine algérienne enseignant à Marseille, Yahia Zoubir, comme un représentant de l’ambassadeur d’Algérie, pour étayer leur propagande sur la non-neutralité de l’Algérie", a relevé le représentant sahraoui. "C’est d’autant plus regrettable, ajoute le représentant du Polisario, que la conférence a revêtu un caractère scientifique devant un parterre de connaisseurs indépendants, d’enseignants dans des universités britanniques, espagnoles, belges, hollandaises et d’autres". "Rabat a préféré l’option de brouillage de cette conférence, afin d’induire en erreur l’opinion publique, en suscitant des questions hors sujet de la minorité de sahraouis assimilationnistes, des provocations et le rejet de l’option de l’autodétermination". "Ceci, a poursuivi le représentant sahraoui, a valu aux auteurs de ces provocations des répliques sèches de certains experts présents, qui ont rappelé la vérité élémentaire selon laquelle le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui reconnu par la communauté internationale a pour objectif précisément de faire entendre la volonté du peuple sahraoui dans un processus référendaire sous les auspices de l’ONU".

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home